Pourquoi une telle guerre sur la fibre optique ?

C’est assez simple, les FAI tels que Neuf Cegetel et Free très présents sur l’ADSL ont toujours une partie à payer à France Telecom pour l’utilisation de la paire de cuivre (le dernier KM) tous les mois. Avec la fibre optique tout cela est fini, plus rien a payer à FT et donc à termes plus de marge pour un même tarif. Imaginons qu’à 29,90 € vous avez encore environ 6 € à donner à FT, dans le cas de la fibre ces 6 € permettent de rentabiliser le réseau et de continuer l’investissement. D’ici quelques années cela peut même réaliser plus de bénéfice pour ces sociétés. A l’extrème nous pouvons même imaginer que FT, pour proposer son offre “La fibre” à des habitants d’immeubles fibrés par Neuf ou Free, devra regler l’équivalent de ces 6 €. Autre élément poussant les FAI alternatifs sur la Fibre les frais liés à la construction et deconstruction des lignes ADSL avec FT, il faut compter 58 € à chaque fois, avec la fibre tout cela disparaît. Gardons tout de même à l’esprit que pour l’instant et selon les informations communiquées par Free et Neuf qu’un client va couter entre 1000 et 1200 € à l’entrée. La bataille va être très intéressante … rendez vous dans quelques mois pour compter les points.

FTTH Neuf Cegetel à Pau c’est parti

Neuf Cegetel annonce la disponibilité de son offre basée sur fibre optique pour les particuliers sur la Communauté d’Agglomérations de Pau.

L’offre « 100 % Neuf Box en Fibre Optique » permettra aux foyers éligibles à la fibre :

de bénéficier d’une connexion Internet à très haut débit (jusqu’à 50 Mbit/s),
de téléphoner en illimité,
et de regarder en simultané la Télévision Haute Définition.

Au prix de 34,90 €TTC/mois, cette offre s’appuie sur le réseau de l’agglomération de Pau, Pau Broadband Country (PBC), qui dessert les communes de Pau, Ousse, Lons, Lescar, Lee, Jurançon, Bizanos, Idron-Ousse-Sendets et Billere, soit près de 40 000 foyers raccordables.

Neuf Cegetel bénéficie également pour ce lancement de l’expertise et du savoir-faire du principal fournisseur de services palois, Médiafibre, qui a rejoint le groupe en début d’année. Le groupe compte ainsi déjà près de 3 000 abonnés à la fibre à Pau.

Au prix de 34,90 €TTC/mois, l’offre « 100 % Neuf Box en Fibre Optique » comprend :

Un accès Internet Très Haut Débit de 50 Mbit/s dynamique (jusqu’à 50 Mbit/s en débit montant et jusqu’à 50 Mbit/s en débit descendant) :
Inclut le contrôle parental, le service anti virus et anti spam de messagerie ;
Un espace de stockage de 100 Mo pour les pages perso ;
Un nombre de boîtes e-mails illimité ;
Un pack sécurité en option pour PC sous Windows à 5 €TTC/mois.
La ligne téléphonique Neuf qui permet de ne plus payer son abonnement téléphonique ;
Les appels illimités vers les postes fixes en France métropolitaine et plus de 30 destinations internationales ;
Neuf TV HD, la télévision numérique Haute Définition de Neuf avec, en option, le disque dur intégré de 80 Go.

Pour toute souscription avant le 1er septembre 2007, les frais de raccordement et d’installation des services sont offerts.

Free à la pêche aux infos auprès de ses clients

Selon Freenews pour l’aider dans son deploiement du réseau FTTH, free fait appel a ses abonnées en leur demandant des fournir des informations sur leur syndic (sesame pour connecter les immeubles en FTTH). Les informations sont pour l’instant collectés pour les Hauts-de-Seine (92), Lyon (69), Toulouse (31), Montpellier (34), Grenoble (38), la Seine-Saint-Denis (93), le Val-de-Marne (94), le Val-d’Oise (95), les Yvelines (78), Marseille (13), Nancy (54), Lille (59). La valeur des ces informations est énorme en effet il faut absolument passer par le syndic pour les immeubles en copropriété et les assemblées générales ne se reunisent q’une fois par an, c’est donc une course de vitesse entre les différents FAI qui se lance actuellement et une opération de charme aux syndics. Nous n’avons aucune information sur ces partiques de la par de Neuf ou de Orange. Toutefois il est à noté que Neuf Cegetel dispose sans doute d’une expertise en la matière lui venant d’ERENIS qui depuis quelques mois à déjà planter ces jalons en connectant 55 000 logement et 1500 immeubles sur Paris.

Neuf Cegetel finalise l’acquisition d’Erenis, leader du FTTx à Paris.

Paris, le 2 avril 2007. Neuf Cegetel, premier opérateur alternatif français de télécommunications, annonce avoir finalisé l’acquisition de 100% du capital de la société Erenis, premier fournisseur parisien de téléphone, d’Internet et de télévision à très haut débit.

Erenis était jusqu’à présent financé par des investisseurs, dont Iris Capital, Crédit Agricole Private Equity, AGF Private Equity, la Caisse des Dépôts et Consignations et Net Partners, ce dernier ayant contribué à fonder la société et l’ayant soutenue depuis ses débuts.

Erenis, actif depuis 2003, constituera le socle de la stratégie de Neuf Cegetel dans la fibre optique pour les particuliers à Paris et en région parisienne. Avec Erenis, Neuf Cegetel ajoute à sa propre expérience d’opérateur de réseaux et services haut débit l’expertise de la négociation d’accords avec les syndics d’immeubles, du déploiement d’infrastructures à l’intérieur des bâtiments, de la vente et des opérations de services à très haut débit aux particuliers. Ces forces combinées permettront au groupe Neuf Cegetel de rapidement dépasser 100 000 logements raccordés à Paris, soutenant ainsi son objectif de gagner des parts de marché dans la capitale, et de proposer comme prévu courant avril une offre FTTx pour 29,90 euros ttc par mois.

Lors de la présentation de ses résultats annuels, Neuf Cegetel avait annoncé son intention d’investir 300 millions d’euros sur la période 2007-2008-2009, pour raccorder un million de logements et 250 000 clients. En outre, des discussions sont en cours avec SFR qui pourrait abonder cet investissement et permettre un déploiement encore plus rapide et ambitieux.

A propos de l’acquisition d’Erenis, Jacques Veyrat, Président-directeur général du groupe Neuf Cegetel déclare : « Erenis, sous l’impulsion d’actionnaires fondateurs visionnaires et d’une solide équipe de management, a pris une avance décisive à Paris dans le domaine du très haut débit. Neuf Cegetel va bâtir sur la très bonne dynamique d’Erenis pour lancer une offre FTTx dès avril et gagner ainsi des parts de marché ».

Daniel Caclin, Président-directeur général d’Erenis : « Alors que la concurrence dans le domaine de la fibre optique s’intensifie, notre entrée au sein du groupe Neuf Cegetel nous donne les moyens d’accélérer notre développement ».

François Tison, Directeur Associé du fonds d’investissement Net Partners, investisseur historique d’Erenis : « Dès 2003, en investissant dans Erenis nous avions l’ambition de faire émerger un leader du très haut débit. Le lancement par les principaux opérateurs d’investissements ambitieux dans la fibre optique et l’acquisition d’Erenis par Neuf Cegetel confirment notre vision et la pertinence de notre investissement ».

Information importante sur le débit

Dans les offres FTTH tout le monde parle de débit allant jusqu’à 100 Mbits/s ou de 50 Mbits/s, il est important de faire la différence entre un débit symétrique et un débit dynamique. Pour un débit symtrique de 50 Mbits/s vous avez en upload comme en download 50 Mbits/s soit la possibilité d’uploder et downloader à un instant T à 50 Mbits/s. Dans le carde d’un débit dynamique vous disposser de 50 Mbits/s à partager entre l’upload et le download soit si vous downder un fichier à 40 Mbits/s il vous reste 10 Mbits/s pour l’upload. Voila espérant avoir été clair sur cette différence de dénomination, vous avez une arme supplémentaire pour comparer les offres très haut débit (FTTH).